Une inspection visuelle rigoureuse nous permet d’avancer s’il serait possible de préserver certaines composantes coûteuses pouvant être difficilement visibles ou atteignables. Suite à cette inspection, nous nous devons de procéder à des analyses plus exhaustives. Pour ce faire, nous avons donc recours à l’étude thermographique.

La thermographie est une technique d’enregistrement de la température d’objets et de matières à l’aide de rayons infrarouges. Les caméras infrarouges enregistrent la température des surfaces auscultées en différents points. Elles reproduisent ces mesures en une image thermique couleur appelée thermogramme.

L’observation de points de surface plus chauds ou plus froids permet de déceler de nombreuses déficiences.

La thermographie détecte ainsi des déficiences d’étanchéité ou d’efficacité thermique derrière les revêtements de manière non destructive.

Superteck - Thermographie

Technique d’enregistrement de la température d’objets et de matières.


Les caméras infrarouges peuvent repérer plusieurs anomalies telles que :

  1. Une défaillance dans l’étanchéité ou dans l’isolation thermique de l’enveloppe d’un bâtiment;
  2. Une infiltration d’eau dans une fondation ou une toiture;
  3. De la condensation dans un mur;
  4. Une fuite dans un système de chauffage;
  5. Et plus encore.

L’analyse d’un thermogramme est complexe et l’interprétation des données exige la considération de plusieurs facteurs spécifiques. C’est pourquoi cette étude doit être réalisée par des techniciens expérimentés et qualifiés. Les images sont obtenues et interprétées par des experts certifiés par l’American Society for Nondestructive Testing (ASNT). Une certification de niveau 1 est requise pour l’utilisation de la caméra et une certification de niveau 2, pour la rédaction du rapport. Chez Superteck, les thermographes attitrés aux différents dossiers détiennent les deux certifications nécessaires.

Étude réalisée par des techniciens expérimentés et qualifiés.


Une fois l’exploration par caméra et l’analyse des données terminées, nous fournirons un rapport détaillé qui contient :

  1. Des photos infrarouges et numériques localisant les problèmes repérés;
  2. Une explication des phénomènes ou des détails de construction observés;
  3. Des schémas illustrant la problématique et les correctifs à apporter;
  4. Une explication des méthodes de correction proposées ainsi que ce qu’elles impliquent.